[Judicieux choix des profs de français]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Judicieux choix des profs de français]

Message  DestroY-Sae le Mar 30 Juin - 15:44

Suite à nos réflexions avec PeaceDreams, voici un topic pour parler des livres lus dans un cadre scolaire et qui vous en ont totalement dégouté ! Il peut s'agir du livre en lui-même et/ou la façon dont il a été exploité par vos profs.

Moi il y a eu deux livres de Jack London particulièrement pénibles à lire : l'Amour de la Vie, en CM2. Une histoire de mec qui marche tout seul... Et le très connu Appel de la Forêt, avec des scènes atroces de combats de chiens, etc. en 6e.
Jamais compris l'intérêt de nous faire lire des atrocités comme ça aussi jeune. Je le relirais peut-être avec plus de bons sentiments aujourd'hui, mais je crois que c'est un traumatisme définitif.

Le messager d'Athènes, d'Odile Weulersse est un roman un peu trop didactique à mon goût, en soi assez bien, mais qui a été étudié de façon intensive sur une période de, disons, 6 mois, l'année de ma 5e. 6 mois ! On en pouvait vraiment plus à la fin, surtout quand on a eu à faire une rédaction sur le déroulement des Jeux Olympiques de la Grèce Antique, vu par le héros qui gagne ces JO. Sujet passionnant entre tous. (on pouvait le faire à deux et je l'ai fait avec mon meilleur pote et on a eu 21/20 cheers En grande partie grâce à lui...)

Je termine sur Désert, de Le Clézio. J'en ai lu la moitié. La prof, elle, n'a pas dû le lire du tout vu qu'on ne l'a finalement jamais étudié (c'était cette année). Le seul avantage que j'en ai tiré, c'est que ça a calmé un temps mes insomnies : c'est très simple, je le lisais par tranches de 20 pages car je... m'endormais. C'est ce qu'on appelle le bon livre de chevet...


Il y en a des dizaines d'autres, notamment tous ces textes horribles sur la 2nde Guerre Mondiale, sujet qu'on nous ressort tous les ans... Mais voilà les pires. XD

DestroY-Sae
Plumeau
Plumeau

Messages : 88
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  Grizelda le Mar 30 Juin - 17:15

Trop loin pour que je me souvienne la trentaine de livre que j'ai du lire au collège (sans compter les hors programme).
Mais je n'ai jamais détesté les lecture qu'on m'a imposé sauf deux :
> En 6ème : "Les Pilleurs de sarcophages" d'Odile weulersse
> En 3ème : "Le rouge et le noir" Stendhal

Étrangement Odile Weulersse était mon écrivain préféré au collège en 6ème et 5ème (mon bréviaire d'elle c'est "le serment des catacombes"). J'ai toujours adoré ses livres. Pour ce qui concerne le seul que je n'ai pas aimé d'elle, c'est logique : je déteste tout ce qui se passe en Égypte au temps des pharaons. Autant j'ai toujours aimé l'archéologie, la mythologie égyptienne etc... mais je suis incapable de lire un livre sur l'Égypte au bout de 10 page je m'ennuie au bout de 30 page j'ai mangé le papier tellement j'en peu plus (alors Christian Jack j'ose même pas en parler...).

Enfin moi je ne suis pas du même avis que vous, pas du tout.
J'ai découvert des tonnes d'écrivains que j'ai apprécié, d'autre moins, mais j'ai été heureuse de cela.
C'est le prof qui choisie les lectures qu'il va nous faire faire mais dans un programme imposé, alors bon après on partage les même gout que lui ou pas, mais il faut savoir qu'ils sont là non pas pour nous faire lire ce qu'on aime, mais pour nous cultiver, nous apprendre à avoir de la curiosité d'esprit, faire qu'on ne soit pas des cons sans ambition, sans pouvoir penser par soi même, sans savoir de qui on nous parle, sans pouvoir faire de comparaison... eux aussi ils n'aiment pas certains livres qu'ils nous donnent, mais ils suivent aussi un programme imposé, donc des époques imposées, des auteurs parfois imposés aussi. Et c'est par cela qu'aujourd'hui vous savez (ou vous saurez) qui est J.B. Poquelin, Marie-Henri Beyle, François Marie Arouet, Aurore Dupin,... En tout cas moi je dis merci à mes profs de français au collège de m'avoir imposé des lectures. Et je n'ai jamais râler sur cela. J'ai commencé à m'en plaindre au lycée car on ne nous en donnait pas assez à lire... Après l'interprétation qu'on fiat d'un livre c'est un autres sujet, mais au collège ce n'est pas encore le lieux qui est le plus horrible en cela. Les interprétation perso des profs on les trouve beaucoup plus lycée, plus approfondie aussi, et là qu'est-ce-que c'est gavant !

Grizelda
Team
Team

Messages : 276
Date d'inscription : 25/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://grizelda.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  Sandwich' le Mar 30 Juin - 19:18

J'ai jamais réussi à terminer Le Messager d'Athènes... On avait nous, deux choix, on prenait celui qu'on voulait, j'ai choisi le Petit Prince xD J'ai beau réessayé ce livre, j'arrive pas... o_o"

Sandwich'
Plumeau
Plumeau

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : En train de te préparer un sale coup ! Nan, je blague.

Voir le profil de l'utilisateur http://sandwichaujambon.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  Jones le Mar 30 Juin - 19:43

C'est méchant de solliciter la triste et incomplète mémoire des gens ... Rolling Eyes
Je ne me rappelle quasiment d'aucuns livres étudiés pendant mon parcours scolaire. Cependant, des livres chiants il y'en a eu, parmi lesquels Enfance de Nathalie Sarraute et Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoire. La description chiante poussée à son paroxysme.

Jones
Plumeau
Plumeau

Messages : 71
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 31
Localisation : Caen . Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://www.filybert.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'horreur Le Clézio.

Message  PeaceDreams le Mar 30 Juin - 20:07

Bah moi aussi, Le Clézio, on nous l'a fait lire cette année. J'ai cru que j'allais mourir. Un recueil de nouvelles plus chiantes les unes que les autres. Je vais vous dire sincèrement ce que j'ai pensé quand j'ai lu L'enfant qui n'avait vu la mer (ou quelque chose dans ce goût-là) : "MAIS ON S'EN FOUT DE CES 10 PAGES INUTILES SUR LA DESCRIPTION DE LA MEEEEEEER."
La prof avait l'air en totale admiration... mais comme le dit si bien DestroY, c'est soporifique.

L'enfant de Jules Vallès, c'était mieux (mais pas le top non plus). Mais ce n'est vraiment pas le genre de choses qu'il faut faire lire à des ados qui ne lisent jamais rien à part la notice de leur console ! Il ne liront plus jamais rien, ensuite.

PeaceDreams
Plumeau
Plumeau

Messages : 53
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 21
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://theatreuseetcie.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  DestroY-Sae le Mer 1 Juil - 9:26

Oh, bah moi j'ai adoré L'Enfant de Jules Vallès Very Happy Comme quoi les goûts et les couleurs...

Dans l'ensemble toutes ces années j'ai eu de bons profs de français (surtout cette année en fait), qui en plus m'aimaient bien et inversement, donc je ne cherche pas à critiquer tout et n'importe quoi, mais les livres qu'on nous a fait lire sont généralement ringards au possible car les élèves des 20 années précédentes ont fait la même chose que nous. En dehors de respecter le programme la plupart des profs de français manquent cruellement d'inventivité sur ce point...
Depuis mon entrée dans le système éducatif je n'ai jamais étudié de la littérature jeunesse. Ma prof de seconde estime que tout ce qui se place après Sophocle, c'est de la merde. Elle juge généralement la qualité d'un livre par rapport au degré de pourriture du corps de l'auteur : plus c'est mort y'a longtemps, mieux c'est.

Faire lire Stendhal en 3ème c'est un peu abusé Suspect

DestroY-Sae
Plumeau
Plumeau

Messages : 88
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  PeaceDreams le Mer 8 Juil - 14:27

DestroY, disons, Vallès, j'ai aimé... mais sans plus. Je ne saurais dire pourquoi. Le sujet m'interessait, pourtant. Je crois que c'est le mode de naration. Pas très... emballant.

Mais ça a été notre sauveur, car je crois qu'une ligne de plus de Mr. Le Clézio m'aurait achevée.

J'ai une bonne prof de Français, qui aime son métier, c'est bien une des seules dans mon bahut, mais le choix des livres...
Son seul argument est ''c'est au programme''.
Eh bien il serait temps qui le révise, leur programme. Parce que je suis désolée, mais au niveau de théâtre par exemple, on en est toujours à étudié Molière et Corneille en 4ème. Non, mais oh. STOOOP !
Il y a eu d'autres auteurs après, je me trompe ? De plus, Corneille pour des élèves de 4ème dans un bahut et une classe comme celle que j'avais... il faut revenir sur Terre.

Brefouille, je suis d'accord avec toi, Saenounette. Dépoussierons un peu les livres qu'on nous fait étudier.

EDIT : Quand on a parlé de l'enfant, ça m'a rappelé la dédicace de Jules Vallès (ci-dessous), la deuxième ligne notamment, assez en rapport avec ce topic, non ?

A TOUS CEUX
qui crevèrent d'ennui au collège
ou
qu'on fit pleurer dans la famille,
qui, pendant leur enfance,
furent tyrannisés par leurs maîtres
ou
rossés par leurs parents

Je dédie ce livre.
JULES VALLES.

PeaceDreams
Plumeau
Plumeau

Messages : 53
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 21
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://theatreuseetcie.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Judicieux choix des profs de français]

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum